Water project (titre provisoire)

Création mars 2025

 

Spectacle tout terrain et autonome techniquement.

 

 

Une femme se lève et chante, touchante et surprenante. Qui est-elle ? Dans son chant, elle nous parle de l’eau. Elle est particulièrement touchée par cette question et, comme la vie, dépendante de l’eau. Et un homme surgit, pas très adroit visiblement, comme parfois les humains peuvent l’être. Par des impromptus vifs ou sensibles, Spectabilis souhaite apporter de nouveaux récits dans les rapports que l’humanité entretient avec l’eau.

 

L’impromptu théâtral

Nous investissons des espaces inhabituels pour susciter des réflexions sur des thématiques cruciales, là où se prennent les décisions, là où se déroulent les débats, séminaires, colloques, festivals et rencontres. Ces interventions surprises, brèves et percutantes (ne dépassant pas 10 minutes), mêlent chant et théâtre, approche poétique et burlesque. Elles sont conçues pour être au plus proche des publics, tout terrain, mais malgré tout un environnement permettant d’entendre et de voir correctement (à étudier au cas par cas avec l’équipe). De chacun de ces impromptus, on en sort avec des questions ouvertes, avec l’idée qu’on peut agir, qu’une approche sensible sera salutaire pour mieux appréhender cet enjeu vital qu’est la préservation de l’eau.


durée : 1h00 - catégorie : tout public à partir de 9 ans - prochaines dates


Soutiens (en cours de construction)


 « Quand tu bois de l'eau pense à sa source » proverbe oriental

L’eau - Nombre d'experts, de scientifiques, et de partis politiques se penchent sur ce sujet oh combien important de notre monde d'aujourd'hui. On reçoit des conseils, voir des injonctions, on se sent coupables, chacun gère tant bien que mal ses paradoxes !

 

Il y a bien là matière à une forme spectaculaire qui se rapproche d'une « conférence gesticulée ». On peut rire de ses propres travers, et des incohérences et atermoiements de ceux qui oublient que l'eau est un bien commun. On peut toucher du doigt les possibles, même si ceux-ci sont parfois compliqués à mettre en œuvre.

 

Un comédien et une chanteuse vont ainsi, tour à tour ou ensemble, tenter de nos expliquer, non sans un certain humour, comment est apparu la première goutte d'eau, démontrer qu'une goutte d'eau+une goutte d'eau = toujours une goutte d'eau, et que parfois, comme le chantait Jeanne Moreau, « les petits ruisseaux font les grandes rivières ».

 

Nous essaierons, avec humilité, de mettre notre pierre à l'édifice parce qu'il y a urgence. L'eau est ce qui rend vivant le monde, ne la gâchons pas.

 

Odile Bouvais, metteur en scène.



Distribution

 Mise en scène :  Odile Bouvais

Adaptation : Nicolette Cook

Interprétation : Cécile Livenais, Philippe Piau

Création musicale : Cécile Livenais

Production : Samuel d’Aboville et Marine Roucheteau

Visuel : Séverine Coquelin – la vilaine est jolie